Quand j’ai commencé ma transition capillaire, j’étais totalement perdue dans les produits à utiliser, les soins à effectuer, pourquoi et à quelle fréquence. J’ai été confrontée à une quantité impressionnante d’informations sans réussir à faire le tri et à les adapter à mes cheveux et leurs problématiques ! Alors comment débuter sa transition, quels produits adopter pour commencer et quels soins faire ? Je réponds à toutes ces questions pour vous dans cet article !

Enregistrez cette image sur Pinterest pour retrouver l'article à tout moment !
Enregistrez cette image sur Pinterest pour retrouver l’article à tout moment !

Passer au naturel : le processus

Commençons par un petit point sur le processus de passage au naturel, son déroulement et ses conséquences pour les cheveux ! 

Lorsque l’on utilise des produits conventionnels (de supermarché, professionnels, …), on applique sur nos cheveux tout un tas de substances dont les silicones, les sulfates, ou autres qui vont à terme dérégler notre cuir chevelu, et « asphyxier » notre fibre capillaire. En effet, les silicones s’accrochent aux cheveux et forment une barrière autour de la fibre ce qui empêche la bonne pénétration des soins (hydratation et nutrition). Ils ont pour but de lisser la fibre et de la faire briller ce qui donne aux cheveux une fausse impression de cheveux sains. En réalité, la fibre en dessous est étouffée et ses besoins ne sont pas satisfaits ! La transition capillaire va donc permettre de retirer cette accumulation de produits et révéler le véritable état de nos cheveux.

Les « conséquences » du passage au naturel

Lorsque l’on décide de passer au naturel et d’utiliser des produits sans silicones, nos cheveux n’ont plus leur dose de produits siliconés à chaque shampoing. À la première utilisation d’un shampoing sans silicone, nos cheveux nous paraissent secs, ternes et super emmêlés (et parfois même poisseux) ! Et après application d’un après-shampoing naturel, rien ne change !! Pas de panique, c’est totalement normal et absolument pas définitif ! Les couches de silicones accumulées vont être éliminées à chaque shampoing jusqu’à laisser apparaître la fibre capillaire (bien souvent en mauvais état). L’application de soins hydratants et nourrissants contribuera à redonner brillance et douceur aux cheveux. Je vais vous expliquer comment procéder juste après ! 

La transition capillaire a une durée variable selon les personnes ! Elle peut durer de un à quelques mois en fonction de l’état de base de vos cheveux. Par exemple, des cheveux ayant été régulièrement colorés/décolorés, lissés, défrisés, … auront une période de transition plus longue alors que des cheveux sains auront besoin de seulement quelques semaines de transition capillaire ! Le plus important pendant une transition capillaire c’est de ne pas abandonner ! Les résultats peuvent parfois se faire attendre mais ils finissent par arriver ! 

Enregistrez cette image sur Pinterest pour retrouver l’article à tout moment !

Etape 1 : Adopter des produits naturels

Première étape et pas des moindres : le choix des produits naturels qui composeront notre nouvelle routine ! Je suis d’accord avec vous, il existe une multitude de produits naturels … Alors lesquels choisir pour débuter ? Voici une petite sélection rien que pour vous !

Shampoings 

Cheveux gras et cuirs chevelus à problèmes 

Si votre cuir chevelu à tendance à être irrité, à démanger ou à produire des pellicules, voici les shampoings qui lui sont adaptés : 

Cheveux normaux 

Pour les cuirs chevelus sans problèmes particuliers, voici une sélection de shampoings, adaptés à tous les types de cheveux (lisses, ondulés, bouclés, frisés, crépus) : 

Cheveux secs
Cheveux colorés

Après-shampoings 

En ce qui concerne les après-shampoings, je ne vous en conseillerai qu’un seul : le baume après-shampoing Centifolia ! Pourquoi celui là ? Tout simplement parce que d’après mois c’est un sans faute pour ce produit ! Sa composition est parfaite, il démêle vraiment très bien, même les cheveux bouclés, et il sent très bon ! C’est vraiment le meilleur après-shampoing naturel que j’ai pu utiliser. Je l’utilise quasiment depuis mes débuts dans le naturel et encore aujourd’hui ! 

Si vous préférez une alternative zéro déchet, l’après-shampoing solide Umaï sera parfait ! Il démêle très bien et laisse les cheveux doux et délicatement parfumés. Un vrai coup de coeur ! 

L’utilisation d’un après-shampoing peut être facultative, ça dépend vraiment des chevelures ! Cependant, si vous entamez votre transition capillaire, je vous conseille d’en utiliser un car vos cheveux avec l’élimination des silicones risquent fortement de s’emmêler dans les débuts !

Produits coiffants (cheveux ondulés, bouclés et frisés)

Pour ce qui est des produits coiffants, voici selon moi le combo parfait : le Kurl Nectar Les Secrets de Loly pour nourrir et protéger les cheveux suivi du Boost Curl Les Secrets de Loly pour définir et fixer les boucles/ondulations ! 

Et pour les cheveux fins ?

Pour les cheveux fins, il est nécessaire d’adapter les dosages pour ne pas alourdir les cheveux. Pour trouver le dosage de produit coiffant qui convient à vos cheveux, commencez par faire votre routine en appliquant très peu de produit et observez le résultat. Si vous sentez que vos cheveux ne sont pas saturés et que vous pouvez obtenir des ondulations/boucles encore plus définies, augmentez les doses de produits appliqués lors de la prochaine routine. Et ainsi de suite jusqu’à trouver le dosage optimal pour vos cheveux ! 

Il faut également faire attention à appliquer les produits coiffants sur cheveux bien trempés (pas du tout essorés), dans la douche, pour bien les diluer ! Si cette façon de faire n’est toujours pas suffisante, et que vos cheveux sont tout de même alourdis, appliquez la dose de produits coiffants souhaitée dans vos main puis ajoutez de l’eau pour diluer le produit. Appliquez ensuite sur cheveux trempés pour diluer davantage. 

Etape 2 : clarifier ses cheveux

Comme expliqué précédemment, il est primordial lors du passage au naturel de débarrasser ses cheveux de l’accumulation de substances (silicones, …). Pour cela, il va falloir procéder à une clarification ! Pour cette étape je vous laisse avec cet article de ma copine Alyssia qui explique tout en détail et présente plusieurs options pour clarifier ses cheveux ! Vous pouvez aussi consulter mon propre article sur le sujet. Cette étape de clarification concerne tous les types de cheveux : que vous soyez lisse, bouclée, ondulée, frisée ou crépue, cet article pourra vous aider ! 

Etape 3 : soigner ! 

Une fois l’étape de clarification passée et les cheveux débarrassés des produits chimiques, il est nécessaire de les soigner ! En effet, ils se retrouvent « à nu » et souvent abimés : fourches, cheveux ternes et secs, noeuds, … La solution : comprendre leurs besoins et leur appliquer des soins régulièrement !

Les soins hydratants 

Reconnaître des cheveux en manque d’hydratation

Les cheveux en manque d’hydratation (d’eau) sont reconnaissables par leur aspect mousseux : ils vont gonfler avec l’humidité. Ce sont des cheveux qui ont un toucher sec et vont avoir tendance à former des frisottis, et à s’emmêler plus facilement !

À quelle fréquence faire des soins hydratants ?

Il est conseillé de faire un soin hydratant par semaine, sur cheveux propres après le shampoing. 

Soigner des cheveux déshydratés

Pour hydrater ses cheveux, rien de plus simple ! Il faut choisir des ingrédients non gras, à base d’eau : gel d’Aloe vera, gel de lin, yaourt, miel, sirop d’agave, crème de maïzena, crème d’avoine (qui est également protéinée), compote, …

Je vous mets le liens de quelques recettes dans les images ci-dessous ! Il vous suffit de cliquer dessus pour y accéder. 

Mode d’emploi

Pour faire un masque hydratant, mélangez plusieurs ingrédients hydratants cités ci-dessus ou réalisez une des recettes proposées. 

Les masques hydratants sont à poser sur cheveux propres (sauf les masques aux yaourt qui nécessiteront un shampoing et les masques au miel qui peuvent poisser les cheveux chez certaines personnes) entre 30 minutes et 1h ! Il vous suffira de les rincer à l’eau uniquement ! 

Résultats

Les cheveux ne sont plus secs au toucher et se démêle beaucoup mieux ! Les ondulations et bouclettes sont mieux formées et les frisottis sont réduits. Plus de problème de cheveux mousseux à la moindre humidité ! 

Les soins nourrissants 

Reconnaître des cheveux en manque de nutrition

Les cheveux en manque de nutrition sont ternes et manquent d’éclat. Ils sont fourchus aux pointes, s’abîment et se cassent très facilement. 

À quelle fréquence faire des soins nourrissants ?

Les soins nourrissants sont à faire une fois toutes les deux semaines, avant le shampoing. 

Soigner des cheveux en manque de nutrition

Rien de mieux pour nourrir ses cheveux que des ingrédients gras comme les huiles et beurres végétaux. La meilleur façon de les appliquer est en bain d’huile ! Vous pouvez choisir votre huile ou beurre végétal en fonction de ses propriétés. Les cheveux fins préfèreront des huiles dites sèches qui seront moins lourdes pour la fibre capillaire. Si c’est votre cas, privilégiez les huiles de jojoba ou de noisette par exemple ! Pour les autres, vous pouvez vous tourner vers des huiles ou beurres plus gras comme le beurre de karité, l’huile d’avocat, l’huile d’argan, … 

Vous retrouverez ces huiles juste ici

Mode d’emploi

Choisissez une ou plusieurs huiles (ou beurres) et appliquez-les sur l’ensemble des cheveux. Attention : inutile d’en mettre trop, les cheveux ne doivent pas dégouliner d’huile ! Laissez poser pendant 30 minutes à 2h et lavez (2 shampoings seront peut-être nécessaires pour retirer toute l’huile).

Résultats

Les cheveux retrouvent souplesse, douceur et brillance ! 

Enregistrez cette image sur Pinterest pour retrouver l’article à tout moment !

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour bien débuter votre transition capillaire ! N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires !