Je reçois toujours beaucoup de questions sur la chute de cheveux et les solutions à mettre en place pour la combattre. C’est d’ailleurs pour vous partager mon expérience que j’ai créé ce blog il y a bientôt 2 ans ! Je suis donc ravie de vous publier aujourd’hui cet article sur l’alopécie, et sur les étapes à suivre pour la combattre au quotidien ! 

Qu’est-ce que l’alopécie ? 

L’alopécie désigne une chute de cheveux qui peut avoir plusieurs origines. Elle peut être génétique, ou causé par le stress, un accouchement, une carence, un trouble hormonal, un traitement médical, …

Les étapes pour traiter son alopécie

– Trouver la cause de son alopécie (carence, traitement médical, …)

– Mettre en place une routine adaptée

– Faire des soins régulièrement

– Manger sainement et bien boire 

– Laisser faire le temps !

Trouver la cause de son alopécie

La première, et sans doute la plus importante des étapes, est la recherche de la cause de son alopécie. En effet, même si il est important de traiter les symptômes (chute de cheveux), les chances de succès sont bien plus importantes si l’on connait la cause de cette chute puisqu’on va pouvoir agir directement dessus et donc stopper efficacement l’alopécie. 

A savoir : il est cependant impossible dans certains cas de supprimer la cause de l’alopécie, dans le cas par exemple d’une prise de médicament quotidienne (la santé est bien évidemment prioritaire !) ou d’une cause inconnue. Dans ces cas là, il est possible de réduire la chute de cheveux grâce à une routine ou des soins adaptés.

Si vous souffrez d’alopécie, vous pouvez consulter un médecin pour en connaitre l’origine (carence, traitement médical, troubles hormonaux) et agir sur la cause de cette chute de cheveux.   

Mettre en place une routine adaptée

Deuxième étape, et pas des moindres : trouver la routine adaptée à ses cheveux en prenant en compte l’alopécie ! 

Le shampoing

Pour le lavage des cheveux, privilégiez un shampoing à la composition clean (tensioactifs doux), spécialement formulé pour la chute de cheveux.

Si vous êtes à l’aise avec la préparation de vos propres cosmétiques, vous pouvez également fabriquer votre shampoing spécial alopécie en suivant ma recette dans l’article suivant : 

DIY – Shampoing anti-chute

C’est le premier shampoing que j’ai utilisé pour mon alopécie et j’ai obtenu de très bons résultats ! 

L’après-shampoing 

Pour l’après-shampoing, n’importe quel produit clean fera l’affaire ! En effet, l’après-shampoing n’a pas vocation à lutter contre la chute de cheveux puisqu’il n’est appliqué que sur les longueurs et pointes mais pas en racines ! 

Si vous ne savez pas quel produit choisir je vous conseille l’après-shampoing à la framboise de la marque Centifolia qui est une pépite ! Il démêle efficacement tous les types de cheveux (même les plus emmêlés) et son odeur est exquise ! 

Le coiffage 

Il est très important de se brosser les cheveux délicatement pour ne pas tirer dessus alors qu’ils sont déjà fragilisés. Privilégiez les accessoires en matière naturelle comme les brosses en bois ou peignes en bois. Concernant les coiffures, il faut éviter celles qui tirent beaucoup sur les cheveux : queue de cheval trop serrée, tresses collées, … Privilégiez les chignons peu serrés ou les tresses lâches. 

Faire des soins régulièrement

C’est à cette étape que tout se joue ! Ces soins réguliers vont permettre à la fois de limiter la chute des cheveux tout en stimulant le cuir chevelu pour aider à leur repousse ! Plusieurs soins sont possibles :

  • Les bains d’huiles 
  • Les masques aux poudres ayurvédiques

Les bains d’huile

Les huiles végétales, appliquées aux racines en massant le cuir chevelu, vont permettre de stimuler la pousse des cheveux tout en tonifiant le cuir chevelu (ce qui limite la chute). 

Fréquence d’application du soin : 1 fois par semaine, avant le shampoing, massez votre cuir chevelu avec une huile ou un mélange d’huiles végétales (voir la liste ci-dessous) pendant 5 min. Laissez poser 15 à 20 min puis lavez vos cheveux normalement (2 shampoings seront peut-être nécessaires).

Attention : l’huile de moutarde est très forte, il ne faut pas l’utiliser seule mais la mélanger avec une autre huile. Vous pouvez par exemple faire la recette suivante : 1 cuillère à soupe d’huile de moutarde mélangée à 2 cuillères à soupe d’huile de ricin ou de coco. 

Les masques aux poudres ayurvédiques

Il existe de nombreuses poudres ayurvédiques aux usages variés mais certaines sont spécialement utilisées pour traiter les problèmes comme l’alopécie. Elles vont permettre de freiner la chute et de stimuler la pousse des cheveux ! Certaines comme le shikakai ont en plus des propriétés lavantes, donc pas besoin de faire un shampoing, ce soin est un 2 en 1 !

Fréquence d’application du soin : 1 fois par semaine à 1 fois toutes les deux semaines.

Mélangez les poudres de votre choix (3 ou 4 poudres différentes) avec de l’eau chaude jusqu’à former une pâte. Ajoutez des agents hydratants (les poudres ont tendance à assécher le cuir chevelu) comme de l’Aloe vera, de la crème d’avoine, du gel de lin, … Appliquez la pâte sur votre cuir chevelu puis sur les longueurs (si il y en a assez) et laissez poser sous une charlotte ou une serviette chaude pendant 30 minutes. Rincez à l’eau (pas besoin de faire de shampoing si votre mélange contient du shikakai) ! 

Attention : les poudres ayurvédiques sont très volatiles et irritantes pour les voies respiratoires, il ne faut pas les respirer et faire bien attention en les utilisant ! 

Manger sainement et boire suffisamment 

Avoir des cheveux en bonne santé passe avant tout par une alimentation saine et équilibrée. Il est très important également de boire suffisamment (1,5 L d’eau par jour) !

Il est possible, en plus d’une alimentation saine, de prendre des compléments alimentaires spécialement formulés pour stimuler la pousse des cheveux. Cependant attention aux contre-indications ! Il est préférable de consulter un médecin avant de débuter une cure de compléments alimentaires. 

Laisser faire le temps ! 

Une fois votre routine et votre calendrier de soin mis en place, il ne reste plus qu’à patienter pour laisser faire le temps ! 

Petit conseil qui personnellement m’a beaucoup aidé : pour bien vous rendre compte de l’évolution des choses, n’hésitez pas à prendre des photos de vos cheveux (1 fois par mois par exemple). Dans les moments difficiles ça remotive et ça permet de continuer pour ne rien lâcher ! Une fois l’alopécie définitivement écartée, les photos aident beaucoup à se rendre compte du chemin parcouru, et croyez-moi, ça rend fière ! 

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à partager votre expérience ou à poser vos questions en  laissant un commentaire !